Réaliser ses rêves


C’est avec une joie immense que je vous présente ma petite robe estivale par excellence qui ne va pas me quitter de la saison (bon ok, je vais essayer de la passer à la machine une ou deux fois quand même hein…). Echancrée au niveau des épaules avec un fini léger et fluide, le top du top pour ne pas avoir (trop) chaud.

Petit zoom aussi sur mes bijoux favoris qui font bien la paire ! J’ai complètement craqué sur le bracelet en daim. C’est la tendance quoi ma chéwiiie. Toutes ces merveilles viennent du site ZAFUL. Un site que je viens tout juste de découvrir et qui m’a complètement convaincu. Une qualité qui n’a rien à envier aux autres sites asiatiques et des prix tout doux. En terme de livraison, on est d’accord qu’on n’est toujours pas livré le lendemain de la commande, mais c’est un délais raisonnable. 7 jours en ce qui me concerne ! Petit code promo parce que je suis trop sympa Zaful4268 !

Tout ça pour dire que je viens de réaliser mon rêve (presque) ultime qu’était de faire des photos dans un champ de blé. C’était la première et surement la dernière fois! Je vous passe les détails mais prenez juste 3 secondes pour imaginer l’état de mes jambes en rentrant………… C’était pour la bonne cause donc.

Bref, si je vous parle de réaliser mes rêves dans un champ de blé c’est pas juste pour parler de réaliser mes rêves dans un champ de blé hein…

Peu à peu j’ai réalisé l’importance d’avoir des objectifs dans ma vie. Des objectifs, des petits rêves. Il a quelques jours, nous partions pour une balade avec Maloa (alias mon chien). Il faisait doux, une soirée presque chaude, avec le soleil qui te réchauffe un peu les joues et qui t’en met plein les yeux. Un coucher de soleil, un petit chemin et un champ labouré. Les deux amours de ma vie qui se courent après et qui se battent pour celui qui arrivera à monter le premier sur la botte de foin (qui a gagné à votre avis ?). Une de ces soirées délicieuses qui te fait oublier hier et demain. Nous sommes repartis, main dans la main, et j’étais remplie de bonheur, de joie. Je venais de réaliser ce petit rêve d’une balade simple mais exceptionnelle. Un moment gratifiant, qui prouve que parfois il suffit d’un rien.

Certains ne comprennent peut être pas le fait d’avoir des rêves à outrance, d’être toujours plus exigeant avec sa vie. Les « terre à terre », ceux qui ne prennent pas le temps de se demander si oui ou non ils sont heureux. Ceux qui vivent très bien avec leur quotidien sans se demander si c’était une belle journée. D’un côté je vous envie d’être bercés par la vie sans vous en préoccuper vraiment. D’un autre, n’y gagnerait vous pas à vous interroger sur la qualité de votre existence?

J’ai appris en grandissant qu’il existe des bonheurs tout simple. Si on sait les reconnaitre. Parfois on se retrouve happé par la routine, le quotidien. On va au restaurant simplement parce que c’est samedi et on se retrouve entre copains simplement parce que c’est samedi. Après avoir bavé devant le stand de glaces italiennes toute la semaine, on se décide à en acheter une pour assouvir son envie, et puis on sort son téléphone et on se met à faire défiler les réseaux sociaux sans plus se préoccuper de la glace qu’on est entrain de manger. Nous passons notre temps à passer à côté des choses qui nous procurent une grande joie.

Réaliser ses rêves c’est aussi s’autoriser à avoir un tas de rêves. Pas simplement rêver d’une belle voiture ou d’une carrière incroyable. Mais aussi rêver de petites choses qui amélioreront nettement plus notre vie qu’une ferrari (Oui bon d’accord, tout est relatif, mais moi les voitures bof hein…). Plus que des rêves, des objectifs de vie, qu’on est fier d’accomplir. Et si on faisait une liste de tout nos rêves et qu’on prenait le temps de les savourer ? Essayer ce petit restau au bord du lac, commencer une cagnotte pour les prochaines vacances, améliorer sa condition physique avant décembre, s’offrir la plus belle pâtisserie de la boulangerie qu’on ne touche qu’avec les yeux tous les jours, rappeler une amie que l’on a pas vu depuis des années… C’est ça les plus beaux rêves. Des rêves qui ne dépendent que de nous. Des rêves que l’on peut réaliser soi-même, sans miracle. Et puis pour la ferrari on verra demain.

Le bonheur commence par ce qui est accessible, ce qui nous entoure. Le bonheur c’est la dedans (là, il faut imaginer mon doigt qui désigne ma tête enfaite). Améliorer sa vie c’est pas juste en claquant des doigts. Il faut le vouloir très fort en levant son popotin du canap’ et en se disant « ok je vais le faire ». Si tu peux le rêver, tu peux le faire.

 

 

Tendrement,

Siana ♥

Un petit mot ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *